Accueil » L’atelier biodiversité à l’école de Mérobert

L’atelier biodiversité à l’école de Mérobert

atelier biodiversité

Ecrit par Alexandra BERROU

Fondatrice Alexa & ses Fraises - Maître Composteur - Eveil & sensibilisation à la préservation de l'environnement

13 mai 2021

L’atelier biodiversité avec les élèves de Mérobert

 

Le 1er avril dernier, nous avons eu la chance d’être accueillis par l’école primaire de Mérobert dans le 91. Nous avons passé la journée sur place et travaillé avec les élèves, une classe de CE2 et de CM1. L’atelier que nous avons organisé traitait de la biodiversité et des écosystèmes. Nous avons également abordé le sujet de la chaîne alimentaire et de son importance. La deuxième et dernière partie de l’atelier était consacrée à la pratique : les élèves ont fait des semis ainsi que des bombes à graines !

 

Savoir écouter et restituer

 

Le jour de l’atelier, le temps était magnifique, nous avons donc passé une grande partie de la journée à l’extérieur (prévention Covid). Dès le début, nous avons proposé aux enfants de s’asseoir, de fermer les yeux et d’écouter les bruits environnants. Nous leur avons ensuite demandé de nous restituer ce qu’ils avaient entendu : le chant des oiseaux, le bruit du vent, le craquement des branches, les voitures ou encore le bruit de la tondeuse. Nous aimons commencer nos ateliers ainsi, cela permet aux enfants d’être détendus et apaisés pour la suite des activités.

D’après une étude américaine, 90% des enfants interrogés ont déclaré se sentir moins stressés lorsqu’ils passent du temps dehors. (source : off.ca)

 

Qu’est ce que la biodiversité et l’écosystème ?

 

Pour l’école de Mérobert notre problématique était la suivante : “Comment augmenter la biodiversité au sein de la cours de l’école ?”. Pour se faire et comme à chaque début d’atelier, nous avons discuté du sujet et défini les termes importants. Ainsi, nous avons expliqué aux enfants que la biodiversité désigne la variété des formes de vie sur la Terre (micro-organismes, animaux et végétaux). Elle considère également la diversité des écosystèmes, des gènes et des espèces. Nous avons également défini la notion d’écosystème, représenté ici par la cours de l’école. Ainsi les élèves ont appris qu’un écosystème regroupe l’ensemble des êtres vivants, qui vivent au sein d’un environnement spécifique et qui interagissent entre eux au sein de ce milieu.

 

atelier biodiversité atelier biodiversité

L’importance de la chaîne alimentaire

 

Le sujet de la chaîne alimentaire a été abordé. Nous avons montré aux enfants une affiche représentant des animaux dans un jardin et leur avons demandé “qui mange qui ?”.

 

la chaîne alimentaire

 

Suite à cette question, nous leur avons expliqué l’importance de la chaîne alimentaire. Nous avons pour cela eu recours à l’exemple du chamboule tout : si une des boîtes est retirée, la pyramide s’écroule ! Les enfants ont été très réceptifs à cet exemple, écoutons Ethan : “J’ai appris que si on enlève un animal de la chaîne alimentaire, tout s’écroule !”

 

Initiation aux semis

 

La deuxième partie de l’atelier (la préférée des enfants) était consacrée à la pratique. Nous les avons initié aux semis ! Les élèves ont fait des semis en jardinières, dans le potager, dans des moitiés de bouteille et à la volée.

Idée récup’ : vous pouvez réaliser vos semis dans des contenants de récupération. Vous pouvez utiliser des pots de yaourt, des rouleaux de papier toilette, des bouteilles de lait ou encore des boîtes d’œufs…

 

semis potager En jardinière ont été semées : des graines de haricot et de tournesol.

Dans les moitiés de bouteille : des graines de cacahuète (si vous nous suivez sur instagram, vous connaissez sûrement notre fascination pour les feuilles de cacahuète qui s’ouvrent le jour et se referment la nuit).

Dans le potager : des graines de radis, de bourrache et de tomate.

A la volée : le semis à la volée consiste à projeter des graines le plus régulièrement possible sur toute la surface à ensemencer. Ainsi, le geste doit être large et circulaire pour permettre la répartition des graines sur la surface choisie. Les élèves ont semé diverses fleurs mellifères dans la cours de l’école afin d’aider les insectes pollinisateurs.

 

Le petit plus : Chaque élève a semé en godet des graines de tournesol et est reparti avec à la fin de la journée !

 

Les bombes à graines

 

bombes à graines bombes à graines

Pour clôturer l’atelier, les enfants ont réalisé des bombes à graines. Egalement appelées seed balls, les bombes à graines sont des petites boules de terre et d’argile avec à l’intérieur des graines de fleurs. Après réalisation, ces bombes sont lancées pour ensuite atterrir dans des endroits improbables ! Ces petites boules permettent de fleurir des endroits bétonnés et d’aider ainsi les insectes pollinisateurs.

 

 

Bilan de cet atelier

 

Cet atelier est une réussite ! Nous souhaitons remercier les enseignants ainsi que les élèves pour leur accueil. Nous sommes sûrs que vous voulez des nouvelles des semis que les élèves ont réalisés ! Les semis du potager n’ont malheureusement pas vu le jour, faute au gel et au confinement (personne n’a pu s’occuper d’eux). Cependant, les semis en moitié de bouteille et en jardinière ont très bien poussé ! Les élèves les ont emmenés chez eux et les ont chouchoutés.

 

semis de cacahuètesemis de haricot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous aussi vous souhaitez faire profiter vos élèves de cet atelier, rendez-vous sur notre page dédiée pour réserver !

Nous clôturons cet article avec les témoignages des enfants. En effet, ce sont eux les mieux placés pour vous faire part de leur expérience !

“Alexandra nous a appris qu’on pouvait faire des bombes à graines. j’ai appris beaucoup de choses, c’était trop bien et je me suis bien amusé. C’était très agréable et j’ai adoré m’amuser avec mes camarades et mes copains !” – Nolan

“Avec Alexandra, nous avons fait des plantations, des tournesols, des fleurs, des légumes et nous avons réalisé des bombes à graines faites de terre, d’argile rouge et de graines. J’ai tout aimé, c’était génial !” – Aëline

“Alexandra m’a appris ce que c’était une bombe à graines. Il y a longtemps, ceux qui étaient sensibilisés par la biodiversité ont inventé les bombes à graines car ils ne voulaient pas faire de mal aux gens. C’était super bien, j’ai adoré ! J’aurais voulu continuer !” – Lucie

 

 

 

Ces articles pourraient vous intéresser …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 − 2 =

Visuel Optin email2

LIVRET GRATUIT

+de 40 éco-gestes pour chaque pièce de la maison !

Téléchargez le livret gratuitement et rejoignez notre newsletter.

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir le livret dans votre boite email.