Accueil » Préparer ses semis pour le printemps

Préparer ses semis pour le printemps

semis

Ecrit par Alexandra BERROU

Fondatrice Alexa & ses Fraises - Maître Composteur - Eveil & sensibilisation à la préservation de l'environnement

9 mars 2022

Comment préparer ses semis ?

 

Pour le jardinier, préparer ses semis du printemps est une étape primordiale. Quelques étapes simples sont à respecter : récolte des graines, stockage au sec avant de démarrer, choix des bons contenants et du terreau adapté… Une fois les graines bien installées en terre, il faut les protéger, les arroser et leur faire bénéficier d’une bonne lumière ainsi que d’une bonne température. Ces techniques sont simples à mettre en oeuvre et vous garantirons également des plantes vigoureuses !

Les différents types de semis

 

Il existe différentes techniques pour réaliser ses semis :

 

  • Semis en poquet : Cette technique consiste à déposer 3 à 4 graines à intervalle régulier dans des petits trous. Cette méthode est utilisée pour les grosses graines comme les concombres, les haricots ou encore les capucines.

 

  • Semis en ruban : Méthode qui consiste à pré-semer les dans une bande de papier biodégradable. Le papier est ensuite déroulé puis couvert de terre. Le semis est dont plus simple et plus régulier.

 

  • Semis sous-abris : Abrités en serre, dans la maison ou dans un abri pour garantir une certaine température.

 

  • Semis en pépinière : Ces semis sont réalisés en pleine terre et nécessitent d’être après, repiqués ailleurs.

 

  • Semis en place : Réalisés directement en place, dans le potager.

 

semis potager printemps

 

Vous voilà maintenant incollable sur les différents types de semis ! Passons donc tout de suite aux astuces pour réussir ses semis !

 

Planifier et préparer ses semis au jardin

 

Avant de se lancer, il est important de faire un planning de vos semis : l’assurance de ne pas gâcher de semences, d’optimiser votre espace ainsi que votre temps. Munissez-vous donc d’un bloc-note et d’un crayon et renseignez : la surface dont vous disposez, l’ensoleillement, votre temps ainsi que vos envies. Pour finir, dessinez un plan de votre potager.

 

Comment stocker et quand semer ses graines ?

 

Pour être sûr de réussir ses semis il est très important de bien conserver ses graines. Elles doivent totalement sécher à l’abris de la lumière, l’idéal est une température de 5°C (bas du réfrigérateur par exemple). Vous pouvez également congeler votre surplus puis les décongeler 24 heures avant de les semer.

 

Planter et semer ses graines directement au jardin

 

Lorsque vous semer au jardin, assurez-vous d’espacer suffisamment vos graines (au moins 1 cm au départ). Par la suite, le fait d’espacer vos graines facilitera l’éclaircissage et les plantes pousseront mieux. Pour les grosses graines, veillez à les espacer d’une à deux fois leur épaisseur. Les graines plus fines reposent directement sur le terreau, pour les très fines, vous pouvez les mélanger à du sable pour faciliter leur répartition.

 

Maintenir l’humidité

 

Au début, pour ne pas perturber les graines, nous conseillons de recouvrir le sol d’une feuille de papier journal humide ou de paillis. L’eau passera a travers sans déplacer les graines dans la terre. Le fait de recouvrir le sol permet également de conserver la chaleur ainsi que l’humidité.

 

Semer en godet

 

Lorsque vous réalisez des semis en godets ou en pots, il est très important de ne pas trop tasser la terre. Il faut que la terre puisse respirer pour que les graines adhèrent et germent bien.

 

Arroser ses semis

 

Au début, il n’est pas nécessaire de beaucoup arroser, un seul arrosage suffit et si le terreau est déjà un peu humide, une simple pulvérisation suffit. Il faut ensuite surveiller l’état du terreau. Les semis ont besoin d’eau seulement lorsque les graines ont commencé à germer. Arrosez toujours avec de l’eau a température ambiante.

 

La lumière : votre meilleure alliée

 

Pour grandir et pour prendre des forces, les plantes ont besoin d’énormément de lumière. Une fois sorties de terre, les plantules ont besoin d’une riche lumière et d’une température pas trop élevée !

 

Astuce fertilité

 

Pour garantir la bonne dose de nutriments nécessaires à leur croissance, privilégiez un terreau spécial semis et si vous n’en avez pas, utilisez un terreau classique et enrichissez-le avec du compost !

 

Repiquer ses semis au bon moment

 

Lorsque les graines germent, les deux feuilles visibles sont en fait des cotylédons (organes de réserve issus de la graine et destinés à nourrir la plantule). Les deux vraies feuilles apparaissent ensuite. Vous pouvez repiquer vos semis jusqu’au stade de 6 feuilles visibles.

 

Étiqueter ses plants

 

Si vous n’êtes pas expert des plantes, prenez le temps d’étiqueter vos plants en indiquant la variété, la date de semis et éventuellement la marque des graines. Utilisez un crayon à papier à mine grasse qui résistera à l’eau ainsi qu’aux UV.

 

semis printemps

 

Vous êtes maintenant paré pour vous lancer des les semis du printemps ! Alors, prêt ?

Ces articles pourraient vous intéresser …

Family Day

Family Day

Family Day   Les family days, une nouvelle approche qui a récemment...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt + 12 =

Visuel Optin email2

LIVRET GRATUIT

+de 40 éco-gestes pour chaque pièce de la maison !

Téléchargez le livret gratuitement et rejoignez notre newsletter.

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir le livret dans votre boite email.