Accueil » Devenir un refuge LPO

Devenir un refuge LPO

Ecrit par Alexandra BERROU

Fondatrice Alexa & ses Fraises - Maître Composteur - Eveil & sensibilisation à la préservation de l'environnement

15 avril 2020

Être un refuge LPO (Ligue de Protection des oiseaux) c’est s’engager à préserver et accueillir la biodiversité de proximité.
Avec plus de 25 000 terrains, les refuges LPO constituent le 1er réseau de jardins écologiques en France.
Vous aussi, vous pouvez être un refuge. Que vous ayez un jardin ou même un simple balcon, c’est possible !

Comment ?
(Je vous donne ici quelques idées adaptées aux jardins, car c’est ce que nous avons).

– En favorisant les abris pour accueillir et protéger tous les animaux.
Dans notre jardin, nous avons notre bois de chauffage où ils peuvent hiberner (il reste toujours un tas de bois même après l’hiver). Un tas de pierre dans un coin, que je ne trouvais pas joli à notre arrivée mais qui est un excellent abri.

– En n’utilisant pas de pesticide et favoriser le désherbage à la main.

-En laissant des espaces ou des bordures non tondus. Ne pas tondre trop court, permet également de garder les pâquerettes et d’attirer les insectes pollinisateurs.

-Favoriser les fleurs mellifères, les arbres, les buissons… Où les insectes et autres animaux peuvent se réfugier et se nourrir.
Notre composteur est « en tas » dans le jardin, il est à un endroit précis du potager. Celui-ci permet de nourrir musaraignes, hérissons, oiseaux… en plus des lombrics et micro-organismes.
Nous avons aussi un pommier, un cerisier et un mirabellier qui nourrissent toute cette biodiversité (parfois trop même ;))

Mais, il y a toujours à s’améliorer : nous avons semer plus de fleurs mellifères pour favoriser la venue des papillons et coccinelles cette année. J’aimerai installer à l’automne prochain, d’autres nichoirs. Et je suis en train d’étudier comment nous pouvons organiser notre potager pour qu’ils nous nourrissent, mais qu’il s’intègre surtout dans cette biodiversité.
J’espère cette année revoir Mr Hérisson et Mr Écureuil. Je me souviens de Tom, l’année dernière arrivant en trombe, tout excité, pour me dire que nous avions un écureuil sur le toit de notre véranda. Aujourd’hui, nous avons pu observer dans notre jardin, les rouges gorges et les mésanges charbonnières avec leur petit chant si reconnaissable.
Ces moments sont si apaisants…

Pour avoir toutes les infos et devenir vous aussi un refuge LPO, rdv sur leur site. Pendant le confinement les demandes ne sont pas traitées, mais vous pouvez déjà vous inscrire et recevoir votre kit lorsque le confinement sera terminé.
Alors, prêts ?

Ces articles pourraient vous intéresser …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + dix-sept =