Accueil » Le télétravail, une solution environnementale ?

Le télétravail, une solution environnementale ?

Ecrit par Alexandra BERROU

Fondatrice Alexa & ses Fraises - Maître Composteur - Eveil & sensibilisation à la préservation de l'environnement

5 décembre 2022

Le télétravail, une solution environnementale ?

 

En 2015, L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) publiait une étude sur les effets bénéfiques du télétravail pour la planète.

La première raison qui fait apparaître le télétravail comme une solution environnementale est le fait que cela réduit le nombre de trajets domicile-travail et par la même occasion, les émissions de Gaz à effet de serre et de particules fines. Cependant, le calcul reste tout de même complexe, étant donné que la pollution numérique est aussi un enjeu environnemental important étant d’autant plus élevé lorsque l’on travail de chez soi.

Mais alors concrètement faut-il rester chez soi au lieu d’aller au bureau pour sauver la planète ?

 

 

L’impact de la réduction des trajets domicile-travail

Si nous sommes certains d’une chose, c’est bien du fait que le télétravail réduit les temps de trajets domicile-travail. Or, aujourd’hui d’après l’Insee, la voiture est le mode de déplacement principal des actifs pour rejoindre leur lieu de travail. Les transports en commun sont encore un mode de déplacement bien plus spécifique aux grandes villes. Pour des trajets de plus d’un à deux kilomètres compris, 56% des Français prennent leurs voitures, et 7 salariés sur dix vont travailler en voiture quotidiennement. Il faut aussi savoir que l’ensemble des transports représentent 1/3 des émissions de gaz à effet de serre en France.

En plus de cela ces trajets quotidiens nécessaires se font bien souvent seul en voiture faisant grandement augmenter notre empreinte carbone individuelle.

 

Voilà pourquoi l’impact bénéfique du télétravail concernant la réduction des trajets quotidien individuel n’est pas négligeable. Si chacun travaillait à son domicile 1 jour par semaine, nous pourrions selon une étude de l’ADEME réduire la volume des déplacements de 69%. Les distances journalières parcourues seraient elles aussi réduites de 39%.

 

Vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas opter pour le télétravail. On vous propose d’autres solutions :

 

Tout d’abord, si vous souhaitez calculer l’impact GES (Gaz à effet de serre) de vos déplacements, nous vous conseillons de vous rendre sur monimpacttransport.fr

Vous pouvez aussi songer au covoiturage ou à prendre les transports en commun le plus régulièrement possible.

 

Le télétravail, un effet à double tranchant

Malgré les impacts positifs de la réduction du nombre de trajet domicile travail, il est difficile de savoir si travailler de chez soi à réellement un effet positif sur l’environnement.

En effet, le télétravail nécessite l’utilisation de nombreux outils numériques dont les impacts néfastes sur l’environnement sont encore difficiles à définir. En plus de cela, être en télétravail peut aussi pousser les salariés à s’installer plus loin de la ville ou de leurs lieux de travail. Les individus acceptent de parcourir des distances plus longues si ils n’ont pas à les subir tous les jours. Le nombre de trajets est alors réduit mais en augmente le temps parcouru dans le véhicule reste inchangé.

La pollution numérique du télétravail

 

Entre les visioconférences, les envois, stockages et échange de mails, la pollution numérique à de réelles conséquences sur notre environnement.

L’ADEME a d’ailleurs évalué l’effet des visioconférences à 2,6kg équivalent CO2 par an et par jour de télétravail. On peut ajouter à cela que l’utilisation de nouveaux appareils numériques (téléphone, ordinateurs portables) génère de plus en plus de déchets.

Cependant, dans le monde la pollution numérique représente 4% des Gaz à effet de serre. Ce chiffre risquerait d’augmenter avec le développement du télétravail. Cependant, ce chiffre ne reste pas comparable à la quantité de GES émises par les transports qui représente 60% des émission de CO2 (principal GES) dans le monde.

 

La hausse de l’énergie au sein du domicile

 

La hausse de l’énergie au sein du domicile est aussi l’une des conséquences de l’augmentation du télétravail. Le chauffage, la climatisation et l’éclairage augmente dans les foyers alors qu’elle ne diminue pas dans les locaux puisque ces derniers ne ferment pas pour autant. Les appareils électroniques sont aussi sans cesses branchés et allumer et consomme ainsi en continue.

 

Mais alors existe-t-il des solutions pour rendre le télétravail écoresponsable ?

On ne peut mesurer exactement les effets néfastes du télétravail sur l’environnement. En revanche, si l’on ne connaît pas exactement toutes les conséquences, on en connaît les causes. Alexa & ses fraises vous donne quelques solutions. En effet, d’ici 2050, selon les prévisions du Sénat, le télétravail pourrait devenir de plus en plus fréquent et jusqu’à 50% des salariés pourraient travailler de chez eux.

Il est donc important de commencer dès maintenant à adopter de bonnes habitudes. Installer des espaces de coworking et un service de télétravail limiterai déjà la hausse de la consommation d’énergie dans le domicile.

Le covoiturage ainsi que la construction de plus d’alternative à la voiture et à l’autosolisme aurait aussi un gros impact sur les émissions de GES produites par les transports. Mais qu’est-ce que l’autosolisme ? L’autosolisme est tout simplement un plaisir solitaire. Plus précisément cela fait référence au fait d’être seul dans sa voiture. Ainsi, composé d’auto et de solo, les deux mots désignant la pratique solitaire de la conduite d’un véhicule à moteur, plus précisément d’une voiture.

Chaque petite action est bonne à prendre pour réduire l’impact écologique. Avec ces quelques solutions dirIez-vous « oui » au télétravail ÉCORESPONSABLE ?

Ces articles pourraient vous intéresser …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + dix-sept =

GUIDE RSE - GRATUIT

Des actions pour améliorer la responsabilité économique, sociétale et environnementale de votre entreprise !

Téléchargez le livret gratuitement et rejoignez notre newsletter.

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir le livret dans votre boite email.