Accueil » Mes vers fuient le lombricomposteur

Mes vers fuient le lombricomposteur

Ecrit par Alexandra BERROU

Fondatrice Alexa & ses Fraises - Maître Composteur - Eveil & sensibilisation à la préservation de l'environnement

25 janvier 2021

Mes lombrics se font la malle.

Je vous rassure, ça n’arrive pas à chaque fois, et si cela se passe chez vous, ce n’est pas une fatalité.
Les lombrics Eisenia Andreï et Eisenia Foedida sont des petits vers très énergiques. Le temps de régler ce désagrément vous pouvez commencer par mettre une serpillière autour de votre lombricomposteur. Cela évitera à vos lombrics de s’assécher s’ils sortent en pleine nuit. Au travers de cet article je vais vous donner les raisons possibles de cette « fuite » et quelles actions mener pour y remédier.

Au bout de quelques jours d’installations, de nombreux vers sont sortis du lombricomposteur

Les lombrics sont très curieux. Ils se baladent et découvrent leur nouvel environnement. Ils ont besoin, en moyenne, de 2 mois et demi à 3 mois pour s’acclimater, et se familiariser avec leur nouveau lieu.
Alors parfois, ils « vadrouillent » un peu trop loin, voir à l’extérieur du lombricomposteur.
Que faire ? Lorsque vous installez vos lombrics dans votre lombricomposteur veillez à ce qu’ils aient toujours de leur ancienne litière dans leur nouvel habitat. Cela les rassurera d’avoir un « endroit connu ». Rajoutez des biodéchets et de la matières sèches. Les lombrics interviennent en fin de chaîne alimentaire, mais ça ne sert à rien d’attendre avant de les nourrir. Il faut laisser le temps aux champignons et bactéries d’attaquer vos biodéchets et ainsi créer rapidement leur propre écosystème dans votre lombricomposteur.

Du jour au lendemain, de nombreux lombrics sont sortis du lombricomposteur.

Dans ce cas, c’est totalement différent du premier.
Vos lombrics sont dérangés. Quelque chose ne leur convient plus dans leur habitat.
Plusieurs questions à se poser :
– Ai-je changé mes habitudes ?
– Ai-je ajouté un aliment nouveau ? Ou en très grosse quantité ?
– Mon lombricomposteur est-il trop humide ? Ou trop sec ?
– Est-ce que je brasse bien à chaque apport ?
– Y a t’il trop de biodéchets non dégradés ?
Selon vos réponses, vous ajusterez vos apports, ou vous rajouterez de la matière sèche.

Mes vers se noient, dans le lombrithé

Dans ce cas précis, j’aimerai vous indiquer quelque chose que l’on omet souvent de dire : Un lombricomposteur bien équilibré ne produit pas de jus. Le liquide provient des biodéchets et s’il n’est pas « absorbé » par votre compost c’est que celui-ci est humide. Cependant avoir un peu de jus, n’est pas grave, mais soyez vigilant.
Pour éviter à vos lombrics de descendre sans pouvoir remonter et s’assécher, je vous conseille de mettre toujours une planche de carton au fond de votre bac d’apport. Cette planche de carton permettra aux lombrics de ne pas tomber, et apportera de la matière sèche. Vous pouvez également poser une autre planche de carton au fond de votre bac du dessous (voir une grille). Cette planche de secours permettra d’attraper les lombrics fugueurs qui pourraient se noyer si vous avez du lombrithé. Observez régulièrement vos différents bacs pour récupérer les vers qui se seraient égarés.

Si malgré ces conseils, vos lombrics se font encore la malle, n’hésitez pas à prendre contact. 
Nous adapterons ensemble la solution adéquate. Mais surtout n’abandonnez pas !

Ces articles pourraient vous intéresser …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 4 =

Visuel Optin email2

LIVRET GRATUIT

+de 40 éco-gestes pour chaque pièce de la maison !

Téléchargez le livret gratuitement et rejoignez notre newsletter.

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir le livret dans votre boite email.